Inscriptions

Formulaire d’inscription

L’inscription* se fait en ligne sur le site web du colloque en suivant ce lien, puis continuez la procédure ici.

Le montant comprend les pauses café, le cocktail de bienvenue, les déjeuners, un dîner et le matériel du colloque.

Les frais de déplacement et d’hébergement sont à la charge des intervenant-e-s.

 

Inscription anticipée avant le 15 décembre 2018
Inscription normale
Étudiants / Doctorants** 100 € 130 €
Chercheurs / Enseignants / Autres 120 € 150 €

*L’inscription comprend l’assistance au colloque, le soutien logistique des communications, les pauses-café, le cocktail de bienvenue et les déjeuners (sur inscription préalable).

** Pour les étudiant-e-s et doctorant-e-s de l’université de Lille l’inscription est gratuite, mais obligatoire. Les déjeuners ne sont pas pris en charge

 

3 Modalités de paiement

1. Transfert bancaire / 2. Chèque / 3. Paypal

Transfert bancaire:

Numéro du compte: 00010128316
IBAN: FR76 3000 4008 9500 0101 2831 626
BIC: BNPAFRPPPGB
Banque: BNP Paribas

 

Chèque : au nom de l’Association ADAL et à envoyer par la poste à :

Morgan Donot
pdt. Association ADAL
3 rue Louis Rolland,
92129 Montrouge
France

 

Paypal*

*Charges de 7,50 et 8,50 additionnelles.


Registration



Appel à communications

Dix ans sont passés depuis la création d’ADAL[2] par un groupe de jeunes chercheurs pour constituer un réseau d’échanges autour des pays latino-américains et des discours qui en émanent. Pendant ses dix années d’existence, l’association ADAL a organisé trois journées d’études (2009, 2010, 2013), deux colloques internationaux (2014, 2017) et une quarantaine de séminaires consacrés à l’étude des discours politiques et médiatiques de l’Amérique latine. Pour fêter cet anniversaire, l’Association ADAL entend porter un regard critique sur les vingt dernières années de discours qui ont circulé et qui circulent sur la scène politique et médiatique latino-américaine lors d’un colloque international organisé à l’université de Lille. Continuer la lecture de « Appel à communications »

Comité scientifique

Victor Armony (Université du Québec à Montréal)

Elvira Narvaja de Arnoux (Universidad de Buenos Aires)

Mariano Dagatti (Universidad de Buenos Aires)

Morgan Donot (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 – CREDA)

Wander Emediato de Souza (Universidade Federal de Minas Gerais)

Pierre Fiala (CEDITEC)

Henry Hernández Bayter (Université de Lille – STL)

Domingo García Garza (Université de Lille – CECILLE)

Jacobo Grajales López (Université de Lille – CERAPS)

Frédérique Langue (CNRS-IHTP)

Dominique Maingueneau (Paris IV Sorbonne – STIH)

Marie-Véronique Martínez (Université de Lille)

Marlène Marty (Université de Lille – CECILLE)

Sophie Moirand (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 – CLESTHIA)

Ana Soledad Montero (CONICET – UNSAM)

Yohann Morival (Université de Lille – CERAPS)

Ailin Nacucchio (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)

Neyla Pardo (Universidad Nacional de Colombia)

Andrea Parra-Leylavergne (Université des Antilles – Pôle Martinique – LC2S)

Ricardo Peñafiel (Université du Québec à Montréal – GRIPAL)

Thomas Posado (Université Paris 8)

Claudio Ramírez (Université Catholique de Louvain – K.U. Leuven)

Darío Rodríguez (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 – CREDA)

Liliane Santos (Université de Lille – STL)

Églantine Samouth (Université de la Réunion – DIRE/CEDITEC)

Pablo Segovia Lacoste (Universidad de Concepción)

Yeny Serrano (Université de Strasbourg – LISEC)

Comité d’organisation

Morgan Donot (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 – CREDA)

Henry Hernández Bayter (Université de Lille, STL)

Camila Moreira Cesar (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3/CIM | NUCOP/UFRGS)

Ailin Nacucchio (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3)

Claudio Ramírez (Université Catholique de Louvain – K.U. Leuven)

Eglantine Samouth (Université de la Réunion – DIRE/CEDITEC)

Yeny Serrano (Université de Strasbourg – LISEC)

Avec la collaboration des étudiant-e-s du master Relations Internationales et Coopération Interculturelle (RICI) parcours Amérique latine de l’UFR des LEA

Organisation

Les propositions peuvent être envoyées en français, en espagnol ou en portugais à colloque2019@colloqueadal2019.org en un fichier word anonymisé, contenant uniquement le titre de la proposition, un résumé de 1 500 mots (bibliographie non comprise) avec la problématique, la méthodologie, les hypothèses ou résultats qui seront développés, cinq mots-clés et cinq références bibliographiques. Le corps de l’email devra inclure le nom de l’auteur(e), son rattachement institutionnel et sa discipline, son adresse mail et le titre de la proposition.

 

La langue officielle du colloque est le français, mais les communications pourront également être présentées en espagnol et en portugais. Dans ce cas, il sera demandé aux intervenants de se doter d’un support power point en français. À l’issue de cet événement, une sélection d’articles sera publiée sous la forme d’ouvrages ou de revues, sur support imprimé et / ou électronique.

Calendrier

Bibliographie suggérée

Armony, V. (2006). L’analyse lexicométrique du discours politique. Une porte d’entrée pour étudier les signifiants sociaux. In A. Corten (Dir.). Les frontières du politique en Amérique latine : Imaginaires et émancipation (p. 117-137). Paris : Karthala.

Arnoux, E. N. de (2008). El discurso latinoamericanista de Hugo Chávez. Buenos Aires: Biblos.

Arnoux, E. N. de et al. (2012) UNASUR y sus discursos. Integración regional, amenaza externa y Malvinas. Buenos Aires: Biblos.

Ballardini, E., Pederzoli, R., Reboul-Touré, S., Tréguer-Felten, G. (Eds.). (2013). Les facettes de l’événement : des formes aux signesmediAzioni 15, http://mediazioni.sitlec.unibo.it.

Berjaud, C. (2015). « Il n’y a pas de droite ici au Venezuela ». Les interprétations conflictuelles ordinaires des mots du politique. Mots. Les langages du politique, (109), 37‑52.

Brouillard, C., Sarrasin, R., & Peñafiel, R. (Éd.). (2008). Virage à gauche en Amérique latine. Une histoire des peuples plus que des gouvernements. À babord, (27). Consulté à l’adresse https://www.ababord.org/Une-histoire-des-peuples-plus-que

Cassingena-Trévedy, F. (2016). Considérations radicales sur la droite et la gauche. Études, Janvier(1), 101‑102.

Charaudeau, P. (2005). Les médias et l’information : l’impossible transparence du discours. Bruxelles : De Boeck.

Charaudeau, P., Lochard, G., Soulages, J.-C., Fernandez, M., Croll, A. (2001). La télévision et la guerre : déformation ou construction de la réalité ? : Le conflit en Bosnie (1990-1994). Bruxelles : De Boeck Université.

Dabène O. (Dir.). (2012) La gauche en action. Dix ans de gauche de gouvernement en Amérique latine. Paris, Presses de Sciences Po.

Diamint, R., & Tedesco, L. (Éd.). (2013). Democratizar a los políticos : un estudio sobre líderes latinoamericanos. Madrid: Los Libros de la Catarata.

Donot, M. & Pordeus Ribeiro, M. (2012) Discours politiques en Amérique latine. Représentations et imaginaires. Paris : L’Harmattan.

Donot, M., Le Bart, C. & Serrano, Y. (2017) Discours, identité et leadership présidentiel en Amérique latine. Paris : L’Harmattan.

Donot, M., Rodríguez, D. & Serrano, Y. (2016) Leaders et leaderships dans les démocraties contemporaines. Strasbourg : Presses Universitaires de Strasbourg.

Dupuis, F. (2016). Gauche et droite : recompositions et permanence. Le Débat, (192), 47‑54.

Emediato, W. (Dir.) (2013). A Construção da Opinião na Mídia. Belo Horizonte: FALE-UFMG.

Fiala, P., Honoré, J-P. (Eds.). (2010). Dossier « Figures et filiations dans le discours politique latino-américain ». Mots. Les langages du politique, n° 93.

González Ferrer, L. E., & Queirolo Velasco, R. (2013). Izquierda y derecha: formas de definirlas, el caso latinoamericano y sus implicaciones. América Latina Hoy, 65. Consulté à l’adresse http://www.redalyc.org/articulo.oa?id=30829449004

Guevara, E. (2012). Chapitre 3 / « Téléprésidents » ou « média-activistes » de gauche ? Argentine, Brésil, Venezuela, Colombie. In O. Dabène (Éd.), La gauche en Amérique latine, 1998-2012 (p. 105‑144). Presses de Sciences Po. Consulté à l’adresse http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SCPO_DABEN_2012_01_0105

Jaramillo, J. A. D. (2011). La independecia y los héroes en los discursos de la izquierda colombiana. Reivindicaciones, adaptaciones y lecturas disientes. Análisis Político, 24(71), 29‑46.

Krieg-Planque, A. (2000). La dénomination comme engagement. Langage et société, 93(3), 33‑69. https://doi.org/10.3917/ls.093.0033

Langue, F. (2003). « Cuando la calle arde y el aula reflexiona. La historia inmediata de Venezuela, métodos y cuestionamientos ». In Irwin G. D., Langue F. et al (Eds.). Militares y sociedad en Venezuela. Caracas : UCAB , 225-251.

Le Bohec, J., Le Digol, C. (éds.) (2012). Gauche / Droite. Genèse d’un clivage politique, Paris : Presses universitaires de France.

Londei, D., Moirand, S., Reboul-Touré, S., & Reggiani, L. (Éd.). (2013). Dire l’événement : Langage, mémoire, société. Paris: Presses Sorbonne Nouvelle.

Martinrey, G. S. (2010). Izquierda Y Derecha Digital. Algunas Implicaciones Políticas De La Sociedad De La Información. Razón y Palabra, 15. Consulté à l’adresse http://www.redalyc.org/articulo.oa?id=199514906036

Moirand, S. (2007). Les discours de la presse quotidienne. Observer, analyser, comprendre. Paris : Presses Universitaires de France.

Pardo Abril, N. G. (2008). ¿Qué nos dicen? ¿Qué vemos? ¿Qué es… pobreza? Análisis crítico de los medios. Bogotá : Universidad Nacional de Colombia. Instituto de Estudios en Comunicación y Cultura (IECO).

Pordeus Ribeiro, M. (2015). « Droite » et « gauche » dans les discours d’un événement électoral. Une étude sémantique et contrastive des presses brésilienne et française : les élections présidentielles de 2002 au Brésil et de 2007 en France, thèse de doctorat en sciences du langage, Université Sorbonne Paris Cité et Université de São Paulo (Brésil).

Posado, T. (Dir.) (2012). Les gauches latino-américaines. Recherches internationales, n°93.

Posado, T. (Dir.) (2016). Tournant à gauche en Amérique Latine : fin de cycle ?. Recherches internationales, n°107.

Rodríguez Raga, J. C. (2007). Izquierdas y derechas en Colombia. Una mirada rápida a los rasgos sociodemográficos del espectro ideológico del país. Colombia Internacional. Consulté à l’adresse http://www.redalyc.org/articulo.oa?id=81206611

Rojas, J. M. R. de. (2012). Vigencia del continuo ideológico izquierda/derecha durante las elecciones presidenciales de 2011 en Lima – Perú. Revista de Psicología, 30, 281‑315.

Samouth É., Serrano Y., (2016). Dossier électronique ADAL (Analyse des Discours de l’Amérique Latine): Identités sociopolitiques dans les discours latino-américains, été 2016. URL : http://www.adalassociation.org/fr/documentation/dossier-identites-sociopolitiques

Samouth É., Serrano Y. et Honoré J.-P., (2015). Dossier « Discours d’Amérique latine: identités et conflits ». Mots. Les langages du politique, n° 109.

San Martín Ulloa, R. (2006). El significado de las categorías «izquierda» y «derecha»: información, contraste y participación política juvenil. Última Década, (julio), 131‑156.

Sánchez, A. B. B. (2010). Espacios De Competición Partidista De La Izquierda Y La Derecha Parlamentaria En América Latina. RIPS. Revista de Investigaciones Políticas y Sociológicas, 9. Consulté à l’adresse http://www.redalyc.org/articulo.oa?id=38015080001

Serrano, Y. (2012) Nommer Le conflit armé et ses acteurs en Colombie. Communication ou information médiatique. Paris : L’Harmattan.

Tournier, M. (dir.), (1988) Mots et politique, n° 6 : Le Mot Droite : les mots ont la parole, ENS Fontenay/St Cloud. Consulté à l’adresse https://www.canal-u.tv/video/cerimes/le_mot_droite_les_mots_ont_la_parole.13847